Les contrôles de qualité

En Allemagne, la chlorella est encore peu connue. Cependant, depuis le début des années 90, on peut s’en procurer sans difficulté.

Elle se présente sous différentes formes:

  • Comprimés (la forme la plus répandue)- Le poids d’un comprimé varie entre 200 à 400 mg, selon les producteurs. En général, une boîte contient 200 à 350 comprimés mais il existe également des boîtes de 1000 mg. Ni agents liants, ni la technique de la haute pression n’interviennent dans le processus de fabrication des comprimés de chlorella, même des plus gros, qui pèsent entre 350 et 400 mg, car la chaleur produite par la haute pression endommage les éléments essentiels contenus dans la chlorella.
  • Capsules- Il s’agit en général de chlorella importée des Etats-Unis.

Ce sont souvent des capsules de 330 à 520 mg.

  • Poudre- Vendue par correspondance par Vitagreen (p.92) dans des boîtes de 500 gr.

Toutes les substances thérapeutiques que contient la chlorella (la chlorophylle, le CGF, la sporopolléine, la chlorelline, les vitamines) sont également contenues dans les tablettes, les capsules et la poudre de chlorella.

Les contrôles de qualité

Avant tout, il est nécessaire de signaler que dans quelques rares cas seulement, la qualité des produits à base de chlorella a été remise en cause. Les expériences dans d’autres domaines de la diététique l’ont bien montré: malgré des consommateurs de plus en plus exigeants et avertis, la qualité ne peut être toujours à 100 % garantie.

Tous producteur sérieux vous fera volontiers parvenir, sur demande, des échantillons d’essai. Faites-le! Par la même occasion, vous pourrez demander une copie du certificat d’analyse (ex. p.22).

Conseil

En raison de la grande diversité des emballages, il est préférable pour comparer les prix, de bien regarder le poids total de chaque boîte et de calculer (par la règle de trois) le prix par gramme.

En plus des subtances nutritives et des éléments essentiels doivent figurer l’analyse des matières toxiques principales (mercure, arsenic, plomb, cadmium, aluminium, benzène et DDT), anisi que des informations concernant les polluants organiques (bactéries coliformes). En aucun cas il ne s’agira d’une preuve de qualité si l’analyse des matières toxiques n’indique aucune impureté organique. Une concentration minime de métaux lourds prouve que la chlorella est capable de fixer irréversiblement les matières toxiques (p.12 & 13).


Chlorella Green Gem

Chlorella BIO

Rejoignez-nous sur Facebook